Please enable / Bitte aktiviere JavaScript!
Veuillez activer / Por favor activa el Javascript![ ? ]

Pourquoi les pigeons habitent en ville ?

27 juin 2013 | Auteur Mozario | Cat. Blablabla

Cet article est le premier d’une longue série à découvrir, dans la prosélyte (C’est cadeau) rubrique « Pourquoi ? ».

Venons-en au fait, vous avez sans doute remarqué le nombre exponentiel d’immigrés qui déjeunent au Quick  de la Gare Montparnasse ou sur les plus belles terrases de la capitale française. Vous vous êtes ensuite posés la question suivante « Mais alors pourquoi ne vivent-ils pas au bord d’une rivière ou dans la forêt comme les renards ?« . Nous allons tenté de répondre à cette question, en commençant par lister les hypothèses entendues par ci et là :

– Les pigeons que vous croisez en ville sont nés ici et ont acquis pendant le siècle dernier, l’esprit street, ceci expliquerait pourquoi il se refusent à retourner vivre dans les pigeonniers comme jadis.

– Certains chercheurs émettent la théorie selon laquelle, les pigeons s’inspireraient de l’environnement humain. A savoir, le pouvoir de la foule, comme nous, ils s’adonnent au joie des embouteillages.

– D’autres encore pensent que le travail manque en province, ce qui expliquerait pourquoi ils investissent les grandes capitales, truffées de trésors (pains au chocolat de la Mie caline, amis décédés d’accidents de la route et autres opportunités très belles).

A partir de ces premières, nous avons effectué quelques travaux de recherche pour vous livrer la réponse à cette question.

Pigeons en ville

Il semblerait que les pigeons se soient rapprochés des hommes dès la création des cités. Cela correspondant à la période d’abandon de production de viande (Il y a plus à manger dans le cochon) par les humains et par la même occasion des pigeonniers. Les petites bêtes n’ayant plus de foyer d’accueil, elles se sont adaptées à leur nouvel environnement.

La ville fut rapidement un eldorado : Connaissance de l’homme, nourriture disponible, prédateurs quasi inexistants, édifices pour nicher et nidifier… la belle vie en somme. Les premiers à avoir osé mettre une patte sur le goudron sont les pigeons ramiers, les colombins et les tourterelles turques.

Les ramiers ou palombes, se sentent tellement bien qu’ils se reproduisent jusqu’à 4 fois plus vite que les autres migrateurs. Pour éviter leur prolifération et afin de réguler le trafic aérien, les grandes villes se sont dotés d’armes puissantes pour réduire leur nombre : Grosses cylindrées avec pare pigeon, chasseurs, aigles… à Paris l’espérance de vie d’un pigeon est de 3 à 4 ans alors qu’en captivité, un pigeon peut vivre jusqu’à 30 ans.

Dans quelques jours, Nenette tentera de répondre à la question suivante « Pourquoi les femmes se réunissent pour avoir leurs règles ? ».

A découvrir...


Quelque chose à ajouter ?

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce blog, tout commentaire de SPAM, injurieux ou diffamant, susceptible ainsi de faire l'objet d'un délit de presse, (Loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse) sera modéré.